Partagez | 
 

 nero + the night has a thousand eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Âge : vingt-et-un ans
Statut social : plus que correct

MessageSujet: nero + the night has a thousand eyes   Lun 9 Mai - 20:16



Nero Félix Azriel



NOM ; azriel
PRÉNOM ; nero félix
ÂGE ; 21 ans
SEXE ; masculin
ORIENTATION SEXUELLE ; pansexuel et panromantique
STATUT CIVIL ; célibataire
MÉTIER ; braconnier de licornes, plus généralement trafiquant
GROUPE ; evilious
ROYAUME ; elphegort, mais se considère comme nomade -voyage beaucoup
POUVOIR ; hypnose
il suffit de croiser ses yeux ensorceleurs pour sentir que quelque chose ne va pas ; oh et puis on les fixe sans s'en rendre compte on s'y perd et ce sont ses mots qui semblent lourds lourds lourds, qui se perdent dans notre cochlée -c'est si facile de les écouter, alors on a la volonté qui flanche et nos mains qui s'affairent.
c'est intangible ; on n'est jamais sûr d'être sous son emprise ou non et ah, peut-être que parfois il en joue mais il garde bien pour lui que ça lui demande concentration extrême et qu'une résistance rend le tout plus difficile -nero n'utilise son pouvoir que rarement, mais souvent avec précision.
mais l'hypnose -elle lui donne des maux de crânes des pensées qui résonnent dans sa tête oh ça va parfois jusqu'au saignement de nez et il doit s'arrêter après un laps de temps ; garder le contrôle n'est pas aisé et ça reste un combat d'esprit spécifique à chaque personne. au fur et à mesure de son utilisation, nero devient de plus en plus éloigné de l'humain ; il a des yeux rouge vif et des lignes qui se dessinent toutes seules sur son corps -oh, ce n'est pas sans douleur et leurs tracés sont semblables à une sensation de brûlure. mais le pire, le pire c'est ses crises de colère qui n'ont pas de fondements ; son pouvoir le fait doucement sombrer sans même qu'il ne s'en doute et peut-être que bientôt, il ne sera plus que l'ombre de lui-même.
espacer l'utilisation de son don lui permet d'être en meilleure possession de ses moyens ; on notera qu'il ne l'utilise que pour s'approprier quelques objets demandés, désormais, et les échecs sont toujours probables -dans ce cas, il lui restera toujours ses poings.

pointless curses


 

nero est repoussant -il a cette peau diaphane qui laisse voir ses veines bleutées, il est comme une peinture un peu trop macabre comme des traits jetés au hasard comme des rivières sinueuses ; styx, peut-être. et ses yeux -ses yeux le néant des trous noirs qui aspirent l'attention comme leurs compares aspirent l'univers ; et ses pupilles -rouges rouges rouges comme pour amener de la couleur dans tout ce qui paraît trop fade ; et ses cheveux -ils tombent tombent contre son gré alors il les rase et les attache mais quand on regarde il y en a qui grisent déjà. déjà. il est décharné, nero, tatoué marqué rapiécé et inquiété, pourtant si jeune et pourtant si inexpressif et si grand et si fin si fragile ; peut-être qu'il fascine.

COULEUR DE PEAU ; blanche, diaphane
CHEVEUX ; noir corbeau, asymétriques
YEUX ; rouges sang
VISAGE ; affiné, menton pointu
NEZ ; fin
OREILLES ; arrondies, un peu décollées
PARTICULARITÉS ; la moitié du crâne rasé, en conséquence d'une perte de cheveux soudaine

TAILLE ; un mètre quatre-vingt-quinze
SILHOUETTE / CORPULENCE ; musclé, obligatoire à l'exercice de son travail -et des fuites qui l'accompagnent
ALLURE ; impressionnant, peut-être même terrifiant
DÉMARCHE ; régulière, le dos droit
POIDS ; quatre-vingt-quinze kilogrammes
ÉTAT DE SANTÉ ; vision au loin qui lui joue des tours par instants, ce qui est plutôt handicapant ; parfois pris de quintes de toux qui peuvent aller jusqu'à l'éjection de sang

STYLE VESTIMENTAIRE ; vêtements unis, souvent salis car portés longtemps
ACCESSOIRES ; des boucles d'oreilles, principalement, mais d'autres piercings aussi
ÉQUIPEMENT ; son matériel de braconnier

CHANGEMENT PHYSIQUE ; ses yeux devenus bains de sang ; ongles noirs ; des marques sur son corps qui passent pour des tatouages ; des impacts au niveau de la santé également

nero est dur. nero n'a pas le temps pour les doutes parce que les doutes n'annoncent que du mal ; nero n'a pas le temps nero est toujours pressé nero n'attend pas nero est un cyclone, de ceux qu'on n'attrape pas mais qui nous emporte -oh, il est entouré de mystère, nero, et il cultive sa différence ses yeux rouge sang ses tatouages qui germent sous sa peau ; il préfère faire le fier que de se détester tout seul.
alors tout glisse sur lui ; il n'a que faire des moqueries des critiques parce que personne ne sera plus virulent que ses propres acides, déicide -il se décapite tout seul, nero, il se crucifie sans même que l'on ne se rende compte. on ne se rend pas compte de sa proportion à la violence, on ne se rend pas compte de ses yeux qui crient trop fort dans son crâne on ne se rend pas compte de la hargne intrinsèque et de ses efforts pour la cacher ; on ne se rend pas compte qu'il s'est arraché les cheveux quand ils ont commencés à tomber ; on ne se rend pas compte qu'il s'hypnotise tout seul pour se convaincre de continuer oh on ne se rend pas compte -ça fait partie du mystère, sûrement.
il est en conflit, nero, perpétuellement ; il est souvent seul et ne sait pas très bien parler alors il fait celui qui ne dit rien, celui qui agit mais il est comme un muet -il s'exprime avec ses mains. il s'exprime avec des trous avec des manques avec des choses qui font mal et de l'air qui coupe quand on le respire ; il en faut du courage, pour s'attacher à nero, parce qu'on ne captera pas de la sympathie en retour.
il aime les plaines balayées par les vents et les moments où il bouge ses muscles sans y penser ; il aime l'adrénaline dans ses veines et il aime l'impossible -il essaie de toujours le repousser mais oh, parfois il n'a pas vraiment le choix, parfois il fuit parce qu'il sait reconnaître des ennemis trop grands pour lui, parce qu'il a un ego mais pas de ceux qui étouffent les gens.
quel singulier, nero, avec cette trichromie et sa proportion à être toujours aussi rouge dans ses agissements ; on remarque sa couleur d'un regard et c'est étrange la manière dont il l'incarne -il est souvent en colère, nero, mais jamais pour ce que l'on croit vraiment, parce qu'il s'emporte pour des détails pour des choses qu'on ne remarque pas et que tout prend une proportion bien trop grande. il a cette manière de mettre en avant des choses inutiles des aspérités qu'on ne peut pas combler -c'est un révolutionnaire, nero, parce qu'il n'arrive pas à accepter des choses qu'on ne peut pas rejeter.
des choses comme lui.
et il disjoncte parfois ; il a des colères sans même savoir pourquoi et il voit rouge et il s'attaque aux autres et il crie et il hurle et il a mal mais il ne sait toujours pas -il crache du sang et il a les ongles noirs et des yeux de démons et oh, qui sait ce qui arrivera ensuite.

nonsense verses

Dès qu'il est né, il y avait de la colère.
Une colère blanche ; omniprésente.
Il regardait sur le rebord de sa fenêtre, Félix -oh, il était curieux, comme beaucoup de gamins de son âge, mais la curiosité à Dorne n'était peut-être pas la meilleure des choses. Il a vu ce qu'il n'aurait du voir, essayé de comprendre ce qu'il ne pouvait comprendre ; il faut croire que la cruauté a toujours fait partie de sa vie et qu'elle passait pour automatisme.
Il était chanceux, au fond. Ses parents étaient de ceux qui dépouillaient, de ceux qui trichaient mentaient -mais oh, quand Félix leur demandait pourquoi, ils lui disaient pour toi et Félix a toujours eu ce poids, ce non-droit de réagir parce qu'il pensait être la source de ces problèmes de ces requiem. Il était comme tous les autres gamins, Félix, avec cette naïveté toute fraîche et aucun principe au fond de la tête ; puis on lui a dit de marcher sur les autres et il n'a fait que s'exécuter -pourquoi tout remettre en question quand ça paraît si normal ; pourquoi ces regards angoissés coincés entre deux morceaux des volets ; pourquoi ces visages pleins de boue quand le sien était toujours si propre pourquoi des révérences quand il n'était qu'un gosse qu'un enfant qui aimait la pluie mais à qui on refusait une danse avec les gouttes d'eau, pourquoi.
Félix a toujours aimé tout savoir, mais on lui fermait toutes les portes ; Félix a toujours su se débrouiller, alors il passait par les toits par les fenêtres et il s'absentait la nuit, il revenait bien trop tard pour un enfant de son âge mais personne ne faisait attention à une brindille d'une dizaine d'années, mais personne ne doutait de ses yeux opalescents et de ses discours répétés en boucle devant le miroir. Il a appris de ses sorties qu'il y avait d'autres gens, dehors, d'autres vies et d'autres souffrances. Oh, il ne comprenait pas toujours tout, Félix, et il a sûrement mis du temps à encrasser ce lavage de cerveau qu'il subissait depuis sa naissance ; il a mis du temps à voir du gris au lieu du manichéisme, il a mis du temps mais il avait presque réussi.
Et puis une nuit, il est sorti -comme beaucoup d'autres fois mais ah, celle-là. Il avait ses vêtements couvrants comme à chaque fois, il avait des cheveux en bataille et la peau salie par des poussières déposées sur son épiderme ; il passait pour la plèbe et il se faisait appeler Nero -il mentait comme personne, de nuit comme de jour. Ça ne le gênait pas, c'était peut-être même excitant pour ce jeune adolescent à la vie trop plate et encore bien inconscient -même s'il voyait la misère des autres, il avait du mal à tout assimiler. Ça semblait si irréel, si différent de ce qu'il vivait tous les jours. Alors le voilà, du haut de sa quinzaine d'années, à jouer avec quelques cailloux et ses amis. C'était un mot étrange que celui-ci ; Nero ne se rendait pas compte de sa propre traîtrise envers eux et ne partageait que des moments d'insouciances.
Et il y avait Ezra. Le premier à qui il avait parlé ; peut-être celui grâce à qui tout était devenu possible. Il était doux, Ez, avec des yeux clairs et des mains calleuses ; il travaillait comme tous les autres enfants d'ici mais ça ne lui avait pas enlevé ses rêves et ses envies -les anciens disaient que ça viendrait, au fil des ans. Que Dorne ne fait que ça : arracher. Pourtant, il était confiant, Ezra, et il disait à qui voulait l'entendre qu'un jour, il s'en ira d'ici -et puis on lui demandait comment il comptait faire, et puis on lui demandait s'il comptait abandonner ses parents, et puis on lui demandait si l'on pouvait venir aussi et ah, Ezra avait ce défaut de ne jamais rien prévoir plus loin que l'immédiat. Alors forcément, il n'avait pas imaginé ce qu'il s'est passé -personne n'y avait pensé. Personne ne l'avait vu et personne ne voulait le voir, sûrement, mais c'était bien là -ce que tout le monde ici murmure en se cachant la bouche. Evilious, la plus grande des malédictions pour ces gens qui ne peuvent souffrir d'autres malheurs ; mais ce n'était pas quelque chose qu'on décidait. Il allait mal, Ezra. Il ne mangeait plus et la fièvre restait au fond de son sternum, l'étouffant sous des chaleurs étrangères ; ça n'empêchait pas Nero de venir le voir, avec une inquiétude sincère et même de la crainte -on le cachait, Ezra, parce qu'on savait ce qui arrivait aux evilious, alors on ne savait comment le soigner et on ne pouvait l'emmener chez personne. Sa fin semblait toute tracée. Les convulsions qu'il portait du haut de sa cage thoracique ne semblait que tout confirmer mais -mais ce soir. Cette soirée-là, il s'était calmé ; on parlait de la quiétude avant l'orage et peut-être était-ce vrai.
Ça s'est passé en un instant, sans même que Nero ne puisse réagir -une morsure, au creux du cou, avec des canines bien trop effilées et une avidité pour ce sang qui n'avait jamais coulé. Il était impuissant, Nero, et Ezra continuait continuait continuait, et Ezra -au fur et à mesure, il reprenait ses couleurs et ses forces.
C'est quand un de ses parents est arrivé qu'il a arrêté. Il s'est enfuit, Ez ; on ne sait pas vers où mais on raconte qu'il n'avait que ses jambes pour courir et qu'il ne s'est pas arrêté avant bien des kilomètres.
Et Nero -Nero. Il est rentré chez lui avec peine, par la grande porte et oh, tout le monde l'a vu avec cette peau grisée et ces vêtements déchirés, avec sa gorge percée et ses cheveux crasseux. Mais ses yeux -ses yeux. Ses yeux n'avaient plus rien d'humain ; un puits rouge entouré de noir -démoniaque.
Ils ne savaient pas quoi faire -autant ses parents que lui-même. C'était leur fils et c'était un monstre ; c'était un adolescent et c'était déjà un condamné. Il est resté enfermé dans sa chambre pendant un temps, Nero. Il ne voulait plus sortir, plus sourire ; il avait perdu son ami et sa vie. Et il entendait ses parents crier, s'insulter se poignarder avec des mots avec des fautes qui n'étaient pas les leurs -lui aussi, il a hurlé.
Arrêtez.
Et ils ont tous arrêté de bouger. De parler. De respirer.
C'était fascinant comme c'était dégoûtant alors Félix a continué. Pour savoir, pour comprendre, et il sentait les esprits se plier à ses mots et c'était une sensation si particulière mais si familière, comme si ce n'était qu'une pièce qui manquait à son existence -il s'est surpris à vouloir d'une autre vie, loin d'ici.
Alors c'est ce qu'il a fait.
Il a demandé de l'argent, un cheval et des armes ; il a chevauché jusqu'à Essos et ses terres plus accueillantes. Il a chevauché et il a appris à se battre autrement qu'avec ses cours d'escrime ; il a appris à vivre grâce à lui et il a appris à extorquer les plus faibles d'esprit -il y avait des marques qui surgissaient de sous sa peau au fur et à mesure, ses yeux qui devenaient de plus en plus rouges et des maux de crâne qui résonnaient bien trop longtemps.
Ça a duré un temps, mais ça ne lui convenait pas. Il ne se voyait que comme un voleur, un impertinent un peu chanceux qui avait réussi à fuir et oh, il avait accepté sa situation au début parce qu'il n'avait pas vraiment d'autres choix, mais maintenant.
Maintenant il avait un avenir et il ne voulait plus sentir ces étranges lignes sombres sortir de sa peau comme des tatouages, marquer sa peau et le brûler comme un fer rouge -mais il est fier, Nero, fier de porter ce qu'il est, fier de ce qu'il a fuit et du destin qu'il aurait pu avoir, même s'il n'en parle pas. Il lui fallait autre chose dans sa vie, alors il a commencé à voyager. Alors il a commencé à travailler, alors il a commencé à chasser et à rendre des services, à se faire bien voir des autres -ambitieux sans trop d'ego, l'intimidant qui ne pose pas de questions mais dont la besogne est toujours bien faite et sans complications.
Et il voyage, Nero, encore. Il ne se rend pas compte qu'il fuit l'injustice ; il ne sait même pas qu'il l'esquive et que c'est quelque chose de fortement marqué en lui -alors il traîne dans la forêt d'Held, à la poursuite des licornes qui migrent, et il se prend d'affection pour Elphegort et sa grandeur passée, Elphegort et la presque sensation d'être en paix avec les autres.
Mais Nero sait qu'il est un criminel comme un autre ; mais Nero sait que tout n'est que temporaire et oh, il se prépare à la prochaine vague qui déferlera sur lui.
 
 
ET TOI DERRIÈRE L'ECRAN ?


PSEUDO : anamée, sparkles
UN BATON OU DES BOOBS ?  :hap:
COMMENT AS-TU TROUVER UD ? : partenariats, j'imagine ? JE NE SAIS PLUS
PRÉSENCE : suffisante .w.
TON AVATAR C'EST : uta // tokyo ghoul + crédits icons
AUTRE CHOSE : j'aime les licornes en vrai, promis
 
 



Dernière édition par Nero F. Azriel le Mar 10 Mai - 23:51, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Esper Moody

avatar

Âge : 23 ans
Statut social : Aisée

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Lun 9 Mai - 20:26

Cette thugerie D: Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! Mais du coup là tu traines à Elphegort ? owo Hésite pas pour les questions owo


#009900


« L’utopie ne signifie pas l’irréalisable, mais l’irréalisé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastersnekos.forumactif.org/


avatar

Âge : 25 ans
Statut social : Classe moyenne

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Lun 9 Mai - 20:34

oh shit t bo
(uta quoi ;;w;;)

Brefouille, bienvenue parmi nous et bonne chance pour le reste de ta fiche o/


I Burn ⊹ You're standing too close to a flame that's burning, hotter than the sun in the middle of July.


Dernière édition par Nemesis O'Solveig le Lun 9 Mai - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youtube.com/user/UsagiNoBakayaro


avatar

Âge : 27 ans
Statut social : Aisée

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Lun 9 Mai - 20:38

Bienvenue à toi !
Déjà Uta, je t'aime ♥

Par contre, il faudrait que tu utilises le code de la fiche qui reste obligatoire. Tu pourras utiliser ton code (qui est super btw ! ) pour ton journal mais on demande quand même une uniformité au niveau des fiches de présentation.

Si tu as des questions, n'hésite pas surtout !


...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

「 Invité 」


Invité


MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Lun 9 Mai - 20:41

Cette fiche tellement swag.

Bienvenue à toi. What a Face
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Âge : vingt-et-un ans
Statut social : plus que correct

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Lun 9 Mai - 23:01

Iiih, bande de cuties ♥

@Esper, y a s Elphegort ! Du coup c'est plus visible ici maintenant ehhh + merci /sparkles
@Nem, mais pourquoi cet edit alors que ce qu'il y avait était siiiiii prometteur :hap: & merci, du coup ♥
@Pandora, c'est modifié, maintenant, désolée encore, j'étais pas très sûre et je m'en suis rendue compte une fois la moitié codée m d r #boulet et je n'hésiterai pas, merci ♥
@Ashley, c'est Squalo qui me dit ça ohlalaaaaa. merci merci :owi:

(ceci est un message inutile puisque NON je n'ai pas fini mdr j'ai juste mis le code de présentation normale c'est déjà BEAUCOUP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Âge : On estime 19 ans.
Statut social : À son regret, aisé.

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Lun 9 Mai - 23:54

Bienvenue ♥
Nero-sexy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Âge : 27 ans
Statut social : Aisée

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Mar 10 Mai - 0:16

C'est pas grave on t'aime déjà so much omg
finis vite voilà ♥


...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Âge : 25 ans
Statut social : Classe moyenne

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Mar 10 Mai - 1:00

Citation :
@Nem, mais pourquoi cet edit alors que ce qu'il y avait était siiiiii prometteur :hap: & merci, du coup ♥️

Parce que j'suis un connard, vuala ♥️
Fini vite cette fiche que je puisse lire ça et te réclamer un lien après ಠ_ಠ


I Burn ⊹ You're standing too close to a flame that's burning, hotter than the sun in the middle of July.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youtube.com/user/UsagiNoBakayaro


avatar

Âge : vingt-et-un ans
Statut social : plus que correct

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Mar 10 Mai - 12:52

@Baptist m d r il est sensé être EFFRAYANT BORDEL mais bon je vais pas démentir + merci yo
@Pandora t'es cutiiiiie ♥
@Nem je note et j'attendraiiiiiii

SUR CE j'ai terminé. eh ouais. je précise qu'Ezra sera un prédéfini et aura un pouvoir ressemblant à du vampirisme ; je précise aussi que la ligne temporelle de cette histoire est totalement BORDELIQUE mais nvm /dies
maintenant je vais trembler en attendant la validation :derp:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Âge : 27 ans
Statut social : Aisée

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Mar 10 Mai - 21:14

omg
ton style
ta fiche
cé bo

Juste l'histoire, sans espaces c'est difficile pour mes yeux >:

Malgré tout, petit hic sur ton pouvoir.

Il a le souag, c'est indéniable et ça lui correspond as fuck mais par contre, il est un tout petit peu jeune pour savoir le maîtriser aussi bien visiblement. Approximativement il le possède depuis 5 ou 6 ans ? Peut-être lui ajouter quelques points faibles ?

Sinon té bo
tu me réserves un rp ?
Voilà
des keurs


...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Âge : vingt-et-un ans
Statut social : plus que correct

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Mar 10 Mai - 21:44

OUI je suis en relation conflictuelle avec la virgule ; pour les sauts de lignes ça dépend de mes personnages parfois c'est l'amour fou et parfois c'est le divorce MAIS QUE VOULEZ VOUS
et du coup oui, à peu près cinq ans et well, il ne le maîtrise pas à la perfection hein, désolée si j'ai donné cette impression. sinon je n'avais pas tout marqué pour que ça ne fasse pas lourd, mais du coup tout son physique et la manière dont il part en vrille sont répercussions de son pouvoir et de son usage + il me paraît évident qu'un esprit fort est presque impossible à hypnotiser. nvm, c'est rajouté, en espérant que c'est assez ♥
(et on verra pour le rp bb)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Âge : 27 ans
Statut social : Aisée

MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   Mar 10 Mai - 23:15

Du coup c'est nickel !
Mais tu me dois un RP
Je note
N'oublies pas c:




FÉLICITATIONS !

Tu es maintenant validé(e) ! Nous sommes heureux de t’accueillir officiellement au sein de notre grande famille ! Nous restons à ta disposition si tu as la moindre question !

Tu peux donc dès à présent de lancer dans l'aventure mais avant dé débuter un rp, n'oublies pas de remplir ton profil et de te lister pour ne rien te faire piquer.

Peut-être veux-tu aussi créer le journal intime de ton personnage ? Pas de soucis !

Tout est prêt ? Tout a été fait ? Maintenant tu peux te proposer pour rp avec les autres membres du forum !

Amuses-toi bien parmi nous !




...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

「 Contenu sponsorisé 」



MessageSujet: Re: nero + the night has a thousand eyes   

Revenir en haut Aller en bas
 
nero + the night has a thousand eyes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Wednesday Night Raw # 60
» Mon projet pour Apo
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UTOPIA ♕ DYSTOPIA :: PERSONNAGE :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: