Partagez | 
 

 All precious things belong to me ~ Aslak Egilson [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Âge : 49
Statut social : Make it rain bitches ~

MessageSujet: All precious things belong to me ~ Aslak Egilson [100%]   Lun 25 Avr - 13:24



Aslak Egilson



PATRONYME ; Egilson (Fils d’Egill)
PRÉNOM ; Aslak.
ÂGE ; 49 ans (Immortel).
SEXE ; Homme.
ORIENTATION SEXUELLE ; Hétérosexuel.
STATUT CIVIL ; Marié.
MÉTIER ; Conseiller diplomatique et financier du Haut Jarl (Roi).
GROUPE ; Raiser
ROYAUME ; Winterfell
POUVOIR / DON ; Transmutation : Capacité à transformer la matière en une autre. Par exemple du charbon en diamant ou du plomb en or, ou inversement. Sa main droite permet de changer les choses pour qu’elles deviennent plus précieuses et sa main gauche transforme les choses en pierre. Pouvoir contrôlé sauf les jours de grande averse. Pouvoir inefficace sur le cuir.

PHYSIQUE + MENTAL


 

COULEUR DE PEAU ; Claire, légèrement rosée.
CHEVEUX ; Cheveux brun, mi-long pour un homme, propre mais rebelles.
YEUX ; Yeux bleu, mauvaise vue (port de lunette).
VISAGE ; Visage fin, soigné.
NEZ ; Plutôt fin.
OREILLES ; Taille moyenne, ovale.
PARTICULARITÉS ; Porte des lunettes ainsi que plusieurs bagues : Une chevalière en argent gravée sur les côtés et le contour sur l’index droit ; une bague en or serti d’un rubis sur l’annuaire droit. Porte des gants en cuir blanc les jours de forte pluie pour ne pas perdre le contrôle de son pouvoir.
TAILLE ; 1m80
SILHOUETTE / CORPULENCE ; Plutôt fin mais musclé.
ALLURE ; Un air froid mais assuré, fait attention à son apparence. Plutôt prestant, charismatique et bon orateur.
DÉMARCHE ; Se tiens droit et marche d’un pas décidé. Agile.
POIDS ; 75 kilos
ÉTAT DE SANTÉ ; Se tiens toujours en forme, rarement malade. Ne vieilli plus (physiquement parlant) depuis ses 20 ans environs.

STYLE VESTIMENTAIRE ; Toujours bien habillé, souvent en chemise blanche surmonté d’un gilet sans manche plus sombre, souvent gris ou noir. Le tout est surmonté d’un manteau ou d’une cape. Certains disent l’avoir déjà vu avec des vêtements plus amples et d’un épaisse cape en fourrure et disent qu’il porterait également là-dessous une côte de maille assez légère.
ACCESSOIRES ; Porte parfois une petite couronne lorsqu’il est sur son domaine.
ÉQUIPEMENT ; Une rapière ou un sabre portée au niveau de sa hanche gauche et quatre couteaux dissimulés à l’intérieur de son manteau.


A Winterfell on trouve plein de personnes différentes. Et si le genre de blond aux yeux bleus, très musclé, en armure ou habillé en peau de bête, du genre bourrin et à l’ouvrir pour balancer des insultes ou provoquer un autre individu du même genre est le profil principal des habitants de l’île à ce jour, ce n’est pas vraiment le cas d’Aslak.

Le plus si jeune homme, est d’un naturel calme et froid comme la montagne sur laquelle il habite ; manipulateur, n’hésite pas à se servir des gens moins malins ou simplement influençables pour arriver à ses objectifs. Aslak avait une personnalité plus humble et gentille dans son enfance, mais depuis la mort d’Held il est devenu peu à peu l’incarnation de l’Avarice, refusant catégoriquement de partager quoi que ce soit avec les autres et développant une fixation: Posséder toutes les belles choses de ce monde.

Afin d’arriver à ce but, son objectif principal est d’accéder à la place de Haut Jarl de Winterfell. A ce jour il fait parti des conseillers de ce dernier et envisage plusieurs manières de monter sur le trône.

Les membres de son clan le voient comme un chef charismatique et capable d’arriver à ses fins, ils lui sont fidèles.
Il préférerait accéder au trône par un coup d’Etat pour prouver aux habitants de Winterfell qu’il mérite la place de Haut Jarl de manière légitime, et non y accéder par un vote dont il serait un simple candidat.

Aslak est quelqu’un de plutôt réservé, de mature et d’extrêmement matérialiste. Il attribut généralement une « valeur » aux individus qu’il croise en fonction de l’utilité que ces personnes peuvent avoir pour lui, bien évidement il garde ce genre d’information pour lui-même et par ailleurs peu de personnes sont au courant de ses projets politique.

Même si il n’est pas « mauvais » à proprement parler il sera totalement capable d’ôter la vie d’une personne qui se mettrait en travers de son chemin.

HISTOIRE

Aslak Egilson (fils d’Egill), Jarl de Gordes, dit l’éternel, futur Jarl de Winterfell. Pour la seconde partie, cette histoire d’éternel et de futur roi, ce ne sont que de simples prévisions de ma part, simples mais réaliste. Vous me trouvez arrogant ? C’est bien normal. J’ai de grandes ambitions, ou plutôt des objectifs à ma mesure.
Si j’ai toujours été aussi hautin et imbu de ma personne ? Non, bien sûr que non. Ça remonte simplement à un peu moins de 40 ans. C’est une longue histoire, je n’ai pas le temps de la raconté…
Tu insistes… Oh, tu es prêt à me payer pour l’entendre ? Penses-tu simplement avoir assez pour ça mon garçon ?
Mgh… Garde ton argent de poche, et surtout garde pour toi ce que je vais te dire.


C’était il y a longtemps. Prêt d’un demi-siècle, quelque temps avant le début de cette nouvelle ère qu’est la nôtre. J’étais un enfant comme toi, les autres, fier de mon peuple, plus fière de mon père encore et adulant ma mère comme on adulait Held ; j’étais  plein d’espoirs, de rêves tout un tas de niaiseries qui sont de, nos jours, de plus en plus rares.

Sur cette île recluse du reste du monde, nous vivions de pèche, d’élevage et de commerce, échangeant nos quelques ressources précieuses (perles, or et argent) contre d’autres denrées alimentaires, tels que des oranges, du sucre ou du chocolat. La vie était simple mais ici comme partout ailleurs, les gens étaient heureux.
Ma mère rencontra mon père lors d’un voyage la seconde ressource économique de notre île étant le tourisme même si aujourd’hui il ne reste que les plus braves qui osent défier les océans pour venir jusqu’à nous. A cette époque les mers étaient moins dangereuses, et nous étions moins retissant à voir des étrangers sur nos terres. Le fait est le destin a fait en sortes que mes parents se rencontre, que ma mère tomba amoureuse de Winterfell au moins autant qu’elle aimait mon père et qu’elle ne voulut plus rentrer chez elle. Rapidement ils se marièrent et peu de temps après je suis né.

Jusqu’à mes neuf ans il n’y a pas grand-chose d’intéressant à raconter. Cette même année mon père m’entraina au maniement de l’épée, de sortes à ce que je sois capable de défendre les autres et surtout à me défendre moi-même. Puis vint ce qui aurait dû être l’un des plus beaux jours de ma vie ; je fus élus par Held ainsi que 6 autres personnes afin de faire un pèlerinage, d’entendre ses paroles sacrée et de les transmettre dans notre royaume.
Ces « élus » étaient choisis au hasard tous les 5 ans et devaient voyager jusque dans la province d’Elphegor, escorté par quelques soldats afin d’éviter que les élus en questions se fassent boulotté par animaux sauvages.

On a donc préparé rapidement mes affaires pour que je puisse aller voir « Dieu » et entreprendre ce voyage qui durerait pour moi plusieurs semaines.
Pour les autres élus d’Held, le voyage serait plus cours. Par malchance le voyage jusqu’au continent ne s’effectua pas comme prévu, une tempête nous fit dériver et nous nous retrouvions à Valyria et non à Dorne. Le voyage fut donc en compagnie de Pandora l’élu de Valyria avec qui je devins rapidement ami. Si Pandora est belle ?
Et bien c’est le moins qu’on puisse dire. C’est comme si une rose et un rubis avait eu une fille et que cette fille était humaine… Si c’est son amoureuse ? Tu ne veux pas me laisser finir mon histoire et arrêter de poser des questions idiotes ? […] […] Bon, oui c’est mon amoureuse, on est même marié mais pas la peine d’aller le gueuler sur tous les toits, c’est une longue histoire et d’ailleurs c’est pendant ce voyage jusqu’à l’Arbre Dieu que nous nous étions fait cette promesse de mariage.

Bref, peu à peu j’ai rencontré les autres personnes que Held avait choisies, nous nous rendions tous au même endroit après tout. Il n’y avait bien évidement pas que des enfants, il y avait aussi des adultes et même une femme enceinte. Le fait est que la nuit précédent de notre arrivée devant Held, tous les soldats qui nous escortaient avaient disparût. Nous n’étions plus loin de l’endroit où nous devions nous rendre et nous pensions que c’était normal, que cela faisait partis du « Rituel » … Les quelques adultes prirent la décision que nous reprendrions la route comme prévu le lendemain à l’aube et nous retournions donc nous coucher. Cette nuit fut étrangement calme, aucun hululement nocturne, il en allait de même pour notre réveil, aucun oiseau ne chantait et le vent ne soufflait même pas ; tous semblait figer. C’est donc dans cette ambiance étrange que nous avions repris notre chemin, remarquant que plus nous nous enfoncions dans les bois, plus la végétation nous entourant se mourrait. Ce n’était pas normal, ce devrait même être l’inverse, nous accélérions le pas, vraiment inquiété par ce qu’il se passait… Jusqu’à arriver devant Held.

Ce que nous trouvions n’était pas cet arbre conter dans les légendes, ce n’était pas ce Dieu qui avait appris aux hommes à parler, qui les avait créé et qui depuis toujours veillait sur eux…
Nous trouvions l’horrible vision d’un arbre perdant ses feuilles en plein printemps, d’une jeune femme qui s’était transpercé le corps par une lame, plantée elle aussi dans le tronc de ce qui devait être jadis notre divinité.
Nous tombions par terre, face au choc qui était le nôtre. Certains pleuraient, d’autres comme moi qui n’avait jamais vu le sang et la mort, se mirent à vomir, il y en avait même qui hurlaient à la mort. Combien de temps sommes-nous restez témoins de cette horreur ? Aucun de nous n’arrivait à le dire, c’était comme si le temps avait perdu son emprise sur nous tous et j’imagine qu’en un sens cette phrase doit être totalement vrai, ça fait déjà 40 ans et j’ai vieillis si lentement…

Depuis ce jour, le mal c’est rependus sur notre monde, il existait déjà chez l’homme mais Held le contenait, le supprimait de nos cœur par sa seule existence. Les autres élus et moi-même avons rebroussé chemin, nous dirigeant vers la capitale d’Elphegort afin de raconter à son roi ce que nous avions vu. Il ne nous crut bien évidement pas… Pas tout de suite. Il envoya des soldats vérifier l’information, très peu sont revenu de ces expéditions, et les malchanceux qui ont survécu sont tous devenus fou.
Depuis ce jour, nous les sept rescapés qui n’avons au premier coup d’œil aucune séquelles de ce jour maudit, sommes appelé Raisers. Certains nous voient comme les nouveaux Dieux de ce monde, d’autres comme la peste qui le ronge… Ce qui est sûr c’est que depuis ce jour nous avons tous énormément changé et que nous sommes tous capable de chose étranges… Pas la peine d’épiloguer sur ce point.
Et depuis ?

Et bien c’est simple, depuis ce jour c’est la merde un peu partout, ici à Winterfell ont c’est mis à piller les autres royaumes pour mieux vivre.
Comment ça s’est mal ? Non, c’est simplement comme ça que le monde fonctionne aujourd’hui pour nous. Le bien et le mal sont des choses qui se confondent aujourd’hui, on ne sait plus quoi est quoi, rien n’est plus noir ou blanc, tout est gris… Maintenant file chez toi, ne parle à personne de tout ce que je viens de te raconter et dit à ton père que je passerais le voir bientôt.

Pff… Comme si j’allais donner de telles informations gratuitement.
Rien n’est gratuit dans ce monde, et surtout quand ça vient de moi.
 
 
ET TOI DERRIÈRE L'ECRAN ?


PSEUDO : Kana’
ÂGE : 20 ans et demi !
UN BATON OU DES BOOBS ? J’ai un truc qui pendouille entre mes jambes.
COMMENT AS-TU TROUVER UD ? : J’ai aidé à sa conception et son écriture.
PRÉSENCE : Variable, sa dépends de mon humeur et mes disponibilités du moment mais quand je suis motivé c’est du 24/7
TON AVATAR C'EST : Fushimi Saruhiko, de : K Project.
AUTRE CHOSE : Kapoué !
 
 



Dernière édition par Aslak Egilson le Dim 7 Aoû - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MOTHER

avatar

Âge : Immortelle

MessageSujet: Re: All precious things belong to me ~ Aslak Egilson [100%]   Lun 25 Avr - 19:20




FÉLICITATIONS !

Tu es maintenant validé(e) ! Nous sommes heureux de t’accueillir officiellement au sein de notre grande famille ! Nous restons à ta disposition si tu as la moindre question !

Tu peux donc dès à présent de lancer dans l'aventure mais avant dé débuter un rp, n'oublies pas de remplir ton profil et de te lister pour ne rien te faire piquer.

Peut-être veux-tu aussi créer le journal intime de ton personnage ? Pas de soucis !

Tout est prêt ? Tout a été fait ? Maintenant tu peux te proposer pour rp avec les autres membres du forum !

Amuses-toi bien parmi nous !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://utopia-dystopia.forumactif.org
 
All precious things belong to me ~ Aslak Egilson [100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Such a precious toy, boy you’ll be my foil. [Luce & Jim]
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UTOPIA ♕ DYSTOPIA :: PERSONNAGE :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: